Un peu d’histoire

La première Agence consulaire américaine à Montréal fut inaugurée le 29 mai 1854 par l’Agent consulaire Canfield Dorwin du Vermont. Le bureau obtint le statut de Consulat général en juillet 1857, lorsque le bureau du Consul général des États-Unis dans les Provinces britanniques de l’Amérique du Nord fut transféré de Québec à Montréal en reconnaissance de l’importance commerciale croissante de la métropole. À cette époque, près de la moitié des échanges commerciaux entre le Canada et les États-Unis transitaient par le Port de Montréal. La Province de Québec fut l’hôte de nombreux bureaux et agences consulaires, incluant à Coaticook, Gaspé, Rimouski, Saint-Hyacinthe, Sherbrooke et Trois-Rivières. Cependant, la majorité de ces bureaux furent consolidés avant 1915. Aujourd’hui, le Gouvernement des États-Unis est représenté au Québec par deux consulats généraux, un à Montréal et l’autre à Québec.

La première femme à détenir le poste de Consule générale des États-Unis à Montréal fut Elizabeth Harper, en 1973. La première Africaine-américaine à détenir le poste fut Bernadette Allen, nommée en 2002.

Le Consulat général des États-Unis à Montréal a changé d’emplacement plusieurs fois au cours de son histoire. Des années cinquante jusqu’en 1976, le Consulat se trouvait sur la rue du Docteur-Penfield. Puis, de 1976 à 1990, il occupait des bureaux au Complexe Desjardins. Depuis 1990, le Consulat est situé dans l’immeuble SNC-Lavalin, à l’angle du boulevard René-Lévesque et de la rue Saint-Alexandre.